Notre Histoire

L’Harmonie Royale Communale d’Estaimpuis

La société est fondée en 1856 sous le nom de Fanfare Communale d’Estaimpuis. Elle prend la forme d’une harmonie en 1885. En 1892, un petit groupe se détache de la société et forme une chorale, qui devient ensuite une fanfare. Les dissensions entre les deux groupes seront alors constantes.

L’Harmonie est contrainte de suspendre ses activités durant la Première Guerre Mondiale, mais est remise sur pied après celle-ci. Le chef de l’époque la porte à son plus haut niveau et forme de nombreux élèves dont plusieurs obtiendront un premier prix de conservatoire. 23 sociétés sont invitées à la grande fête organisée à l’occasion du cinquantenaire et, le 12 juillet 1926, l’Harmonie reçoit le prestigieux titre de « Royale ».

La Seconde Guerre Mondiale l’oblige à nouveau à suspendre ses activités. Elle est ensuite reformée par les anciens, dont certains veulent fusionner avec l’autre formation de la commune. Suite à quelques réunions houleuses, un nouveau comité est formé.

Le centenaire est fêté dignement en 1956. L’Harmonie se produit en de nombreux endroits et organise de grandes festivités. Pour l’occasion, elle est dotée d’un premier uniforme et d’un nouveau drapeau.

Drapeau_1956

Quelques années plus tard s’amorce un déclin, dû au manque d’intérêt des jeunes. L’Harmonie ne comprend alors qu’un noyau d’assidus.

L’arrivée d’un nouveau chef en 1974 permet à la société de connaitre un renouveau grâce au renfort de nombreux jeunes. Deux ans plus tard, l’Harmonie étrenne son 2e uniforme et en 1978, un nouveau drapeau.

Drapeau_1978

1981 est une grande année pour la société qui célèbre alors son 125e anniversaire. Des manifestations auxquelles prennent part les sociétés musicales de l’entité et des entités voisines sont organisées.

1981

A l’occasion du 140e anniversaire, en 1996, l’Harmonie est pourvue d’un nouveau drapeau. Le dernier uniforme étant tombé en désuétude, les musiciens seront dorénavant dotés d’une cravate assortie à ce drapeau.

Drapeau_1996

En 2006, pour célébrer son 150e anniversaire, l’Harmonie met sur pied un week-end musical comprenant, le samedi, un festival où sont invitées trois sociétés régionales et, le dimanche, un concert de gala donné par l’Orchestre symphonique des jeunes de Liège.

En 2008, l’Administration communale d’Estaimpuis offre à la société de nouvelles chemises marquées à son nom. L’année suivante, l’Harmonie étrenne un nouveau polo pour ses prestations en extérieur et, à l’occasion de la Sainte-Cécile, de nouvelles cravates, assorties aux chemises. L’Harmonie est alors en pleine expansion.

Entre 2010 et 2015, elle organise chaque année un « Play In », permettant ainsi à ses membres et aux musiciens de la région ayant une certaine expérience sur leur instrument de mettre en place, le temps d’une journée conviviale, un programme musical présenté en concert en fin de journée.

L’année 2011 est malheureusement marquée par un incendie qui ravage le local de répétitions de la société en octobre. Le patrimoine matériel de l’Harmonie part ainsi en fumée. Son avenir semble compromis, mais grâce à la ténacité de son comité et à un élan de solidarité hors du commun, l’Harmonie retrouve rapidement une certaine prospérité. Ainsi, en janvier 2012, ses 155 ans sont célébrés par un concert de l’Orchestre Symphonique de Douai durant lequel l’Administration communale offre un nouveau drapeau à la société.

Drapeau_2011Durant deux ans, l’Harmonie répète dans l’église d’Estaimpuis. Malgré ces conditions de travail peu optimales, elle continue à se distinguer par la qualité de ses prestations. Elle est notamment choisie pour donner, début juillet 2012, un concert à Tournai à l’occasion de l’arrivée d’une étape du Tour de France dans la ville en présence de nombreuses personnalités, dont S. M. le Roi Albert II.

En septembre 2013, l’Harmonie organise une soirée de gala durant laquelle se produisent l’Union Musicale Wattrelosienne (F.) et le Groupe de Percussions de Tournai. Deux mois plus tard, elle quitte l’église pour intégrer son nouveau local situé dans le complexe commercial fraîchement inauguré « Estaim’Services ».

En avril 2016, à l’occasion de son 160e anniversaire, l’Harmonie invite l’Orchestre à Vent du Conservatoire de Tournai pour un concert de gala rendant hommage au célèbre compositeur régional André Waignein, disparu le 22 novembre 2015. Afin de clôturer en beauté cette année du 160e anniversaire, l’Harmonie étrenne en décembre de nouvelles chemises à l’occasion de la Sainte-Cécile.

L’année 2018 est une année de transition. En effet, Patrick SEVRIN, qui en est à sa trentième année à la direction de l’Harmonie, cède progressivement la place à son adjoint Jean-Luc MARGAT. Ce dernier en devient officiellement le directeur en février 2019.